Bienvenue sur le blog de Formassad!

Parce que la formation est synonyme de partage de connaissances et d’expériences, il nous est apparu comme une évidence de créer un lieu d’expression, de partage, d’échange autour des problématiques du secteur sanitaire, social et médico-social qui nous sont chères.

Echange et partage de lectures, d’informations sur l’actualité, de réflexions de fond, d’outils pratiques…

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, ce blog est à vous.

Hausse des maltraitances envers les personnes âgées ou handicapées

Les signalements augmentent de 40% au premier trimestre 2022 selon la Fédération 3977 contre la maltraitance des personnes âgées et en situation de handicap. Dans 73% des cas, ces actes ont lieu à domicile et dans 48% des situations l’entourage familial est mis en cause.

A l’occasion de la journée internationale de la lutte contre les maltraitances faites aux personnes âgées, ce 15 juin, la Fédération 3977 vient de dévoiler ces nouveaux chiffres. Pour le seul 1er trimestre 2022, la plateforme téléphonique a reçu 2 424 alertes, soit une hausse de 40% par rapport au 1er trimestre 2021. Sur l’ensemble de l’année 2021, la Fédération de lutte contre la maltraitance des personnes âgées et handicapées a constaté une forte croissance des signalements : 8 830 alertes, soit une augmentation de 22% par rapport à 2020.

Selon la Fédération, cette explosion des appels est une des conséquences de la crise sanitaire, des confinements mais surtout de la médiatisation des scandales en Ehpad avec, entre autres, les révélations sur le groupe Orpea dans Les Fossoyeurs« La forte réprobation qui a suivi a libéré la parole des témoins de ces maltraitances, et un flux massif et inédit d’alertes issues des établissements médico-sociaux a été enregistré », assure-t-elle.


A domicile plus qu’en établissement

Cependant, la Fédération assure que tous les types d’établissements sont concernés (publics ou privés, commercial ou à but non lucratif) par la maltraitance et que celle-ci est liée « à des effectifs insuffisants, une formation embryonnaire voire inexistante, une organisation ou un management défaillant des équipes, ou encore des directives inappropriées, et pas seulement avec des mesures de rationnement comme celles identifiées au sein du groupe Orpea ».

Toutefois, en 2021, 73% des maltraitances ont lieu à domicile et dans 48% des cas la personne mise en cause est issue de l’entourage familial, contre 34% des professionnels. Et si les personnes âgées de plus de 60 ans sont les plus affectées (73%), les maltraitances concernent aussi les personnes en situation de handicap (27%). Enfin, la fédération 3977 indique que 32 % des signalements concernent des maltraitances psychologiques, 18% sont des actes physiques, 15% des négligences involontaires ou encore 12% des maltraitances financières.

Auteur : MAXIME RICARD

https://www.ash.tm.fr/dependance-handicap

Médecines douces

Médecines douces : les possibilités de prise en charge

Depuis plusieurs années, à côté du modèle dominant d’une médecine fondée sur la science et les preuves (Evidence-based medecine), des pratiques médicales dites « alternatives », « douces », ou encore « naturelles » ont le vent en poupe. Depuis peu, certaines pratiques sont d’ailleurs prises en charge par la Sécurité Sociale. Quant aux mutuelles, elles sont de plus en plus nombreuses à proposer des formules dédiées à ces nouvelles médecines. Depuis 2015, les chèques Santé permettent également de financer certaines prestations. Plusieurs possibilités de prises en charge à découvrir … Lire la suite

Les fondamentaux de la relation d’aide

La relation que le soignant et le patient – ou le résident – établissent ensemble crée un espace inter-personnel qui concerne et dépasse la dimension strictement thérapeutique ou soignante : les personnes sont engagées en tant que telles, au-delà de leurs compétences profession­nelles, au-delà de la position de « patient » pour l’une et l’autre. Lire la suite

Maltraitance envers les personnes fragiles

La maltraitance envers les personnes vulnérables

Le phénomène de maltraitance sur les personnes vulnérables est aujourd’hui un phénomène connu et reconnu. Selon l’OMS (2016), il est estimé qu’une personne âgée sur 10 serait victime de maltraitance. Pourtant la recherche sur le sujet est encore émergente (Roberto, 2016). Cet article propose de définir le concept de maltraitance, d’identifier les facteurs de risques et les mesures de prévention.  Lire la suite